Trio Promenons-nous dans les bois

Trio Promenons-nous dans les bois

Hautbois, contrebasse et violon


MÉLISSA ROSS-PLANTE, HAUTBOIS
Originaire de Price, un petit village à l’entrée de la Gaspésie, Melissa a grandi avec la musique. Dès l'âge de 5 ans, elle débute le chant choral dans la chorale de l'Église de Price en plus de s'intéresser à l'orgue. À l'âge de 7 ans, elle commence l'étude du piano et participe à la chorale de jeunes offert en parascolaire à l’école Les cheminots - Pavillon St-Rémi sous la direction de Marie Josée Ross. Melissa a entendu le hautbois pour la première fois à l'âge de 11 ans à un concert du Quatuor St-Germain dont la soliste invitée était Lise Beauchamp. Celle-ci avait interprétée l’oeuvre Six Metamorphoses after Ovid de Benjamin Britten, et c'est à ce moment qu'elle a décidé d’apprendre le hautbois en se disant qu'un jour, elle allait jouer cette oeuvre magnifique.

En 2010, elle fit son entrée dans l'Harmonie du Mistral sous la direction de Noëlline Banville en hautbois pendant ses 5 années au secondaire. En septembre 2012, elle entre au Conservatoire de musique de Rimouski dans la classe de Philippe Magnan pendant 1 an, Vincent Boilard pendant 2 ans et Lindsay Roberts. Maintenant, depuis 6 ans, elle est sous la férule de Normand Forget avec qui elle termine son Diplôme d'Étude Collégial, son 1er cycle universitaire ainsi que son 2e cycle universitaire.

SÉBASTIEN BACHAND, CONTREBASSE
Sébastien Bachand reçoit son éducation musicale à l’Académie de musique Massey-Vanier, qui l’emmène aux festivals de renom World Heritage Festival et MusicFest Canada, auxquels il remporte des prix individuels d’excellence. Il s’équipe ensuite d’un D.E.C. du cégep Vanier et d’un baccalauréat en contrebasse jazz de l’école The New School à NYC, graduant avec honneurs et bourses, avant de poursuivre un deuxième baccalauréat, cette fois-ci en contrebasse classique au Conservatoire de musique de Rimouski. Jouant tantôt au Canada, au États-Unis et en Europe, il a joué dans de nombreux orchestres, dont l’Orchestre symphonique des jeunes de Montréal, le Mannes Orchestra, I Medici di McGill, so&so orchestra et l’Orchestre des jeunes du West Island, sous la baguette de directeurs de renom tels que Gilles Auger, Leslie Stifelman, Louis Lavigueur et Philippe Bourque. Il a suivi des cours avec Max Zeugner (New York Philharmonic) et est actuellement sous la tutelle d’Annie Vanasse (Orchestre symphonique du Saguenay – Lac-St-Jean, Orchestre symphonique de Québec).

MARIE-ÉDITH RACINE, VIOLON
Native du Bas-Saint-Laurent, Marie-Édith Racine complète son diplôme d’études collégiales au Conservatoire de musique de Rimouski dans la classe d’Élise Lavoie avant de poursuivre son parcours au baccalauréat à l’Université de Montréal avec Yukari Cousineau de 2019 à 2022. Affectionnant tout particulièrement la musique de chambre, Marie-Édith se produit fréquemment en concert à Montréal. Elle se produit dans différentes formations, dont le trio pour cordes ou le quatuor avec piano.
Musicienne d’orchestre avant tout, elle a été dirigée par Jean-François Rivest, Dina Gilbert, Jean-Philippe Tremblay, Johannes Debus et Bernhard Gueller au sein de l’Orchestre Symphonique de l’Estuaire, l’Orchestre de la Francophonie et l’Orchestre de l’Université de Montréal pour lequel elle a été violon solo à la session d’hiver 2022.